Politique d'utilisation des cookies (plus d'info) En continuant vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.
A 330 MRTT PHENIX - Armée de l'Air
Partager
Lien copié dans le presse-papiers
Une erreur s’est produite au moment de copier de lien. Veuillez recommencer.

     Lancé en 2014, le programme MRTT (MultiRole Transport Tanker - avion multirôle de ravitaillement en vol et de transport) français est conçu sur la base d’une plate-forme de type Airbus A330-200. Plus précisément, il s’agit de la version A330 MRTT Enhanced sur laquelle viennent se greffer les besoins spécifiques de l’Armée de l’air. Multirôle, le Phénix remplacera progressivement la flotte du groupe de ravitaillement en vol 2/91 « Bretagne » (11 C135 FR et 3 KC135 RG) et celle de l’escadron de transport 3/60 « Estérel» (3 A310 et 2 A340). La France sera ainsi dotée d’ici 2028 de quinze A330 Phénix.
    Capable de ravitailler deux chasseurs simultanément ou un avion de surveillance E-3F, le Phénix transporte jusqu’à 110 tonnes de carburant réparties dans la voilure de l’aéronef. Sa mission principale est de ravitailler la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire. Outre sa capacité Morphée (module de réanimation pour patients à haute élongation d’évacuation), le Phénix permet, avec l’A400M Atlas, d’accroître les capacités de transport stratégique avec une capacité d’emport de passagers et de fret démultipliée. Un seul appareil permet de projeter, par exemple, un plot de deux à quatre chasseurs, avec ses mécaniciens et leur lot de maintenance. Le Phénix assure la projection de force ou de puissance de l’Armée de l’air.
     Un vent de modernisation souffle sur le ravitaillement en vol et le transport stratégique. Indispensable à la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire, le Phénix est la réponse au retrait progressif des avions ravitailleurs C135, dont la déflation est programmée à compter de 2020. La transition s’effectuera évidemment sans rupture de la permanence de la dissuasion nucléaire ni interruption de la posture permanente de sûreté aérienne (surveillance de notre espace aérien).
     Sa polyvalence, ses équipements et ses performances font du Phénix, associé au Rafale, le remplaçant idéal du couple C135/ Mirage 2000 N pour la mission de dissuasion nucléaire des forces aériennes stratégiques. De plus, cet aéronef est la pierre angulaire de la projection de force et de puissance avec sa capacité de convoyage et de ravitaillement en carburant des avions engagés sur les différents théâtres d’opérations. Le Phénix conférera aux avions de chasse une allonge stratégique appréciable ainsi qu’une forte réactivité qui permettra d’agir rapidement après une prise de décision politique. Le Phénix, qui appartient officiellement à la 31e escadre aérienne de ravitaillement et de transport stratégiques (EARTS), est stationné sur la base aérienne 125 d’Istres. D’importants travaux d’infrastructure ont été réalisés pour fournir, dès l’arrivée du premier Phénix, des aires de stationnement, de lavage et un centre de maintenance. Un bâtiment opération, un centre de formation, un second centre de maintenance et une escale aérienne adaptée à l’augmentation des flux associés au Phénix seront créés dans un deuxième temps.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES A330 PHÉNIX

- Équipage : - pilotes - PNC et/ou ORV 2 Selon type de mission
- Envergure : 60,3 m
- Longueur : 58,8 m
- Hauteur : 17,4 m
- Nombre de moteurs : 2 Rolls-Royce Trent 772B
- Puissance moteurs : 316 kN
- Masse max au décollage : 233 t
- Capacité emport carburant : 110 t
- Vitesse maximum : 0,86 mach
- Vitesse de croisière : 0,82 mach
- Charge utile : 40 t
- Nombre de passagers max : 272  

Source : Armée de l'Air
Crédits photos : Armée de l'Air

Événements avec A 330 MRTT PHENIX - Armée de l'Air