Politique d'utilisation des cookies (plus d'info) En continuant vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.
CAP 222
Partager
Lien copié dans le presse-papiers
Une erreur s’est produite au moment de copier de lien. Veuillez recommencer.

Le CAP 222 est un projet d'avion de voltige biplace d'entraînement et de compétition. Sa particularité est d'être construit intégralement en composites.

Cet appareil est la version française du Giles G202 conçu par l'entreprise américaine Akrotech (faillite en 1998) qui n'est pas certifié. APEX Aviation, société qui a repris les avions Mudry travaille sur le projet pour certifier l'appareil aux normes JAR 23.

Quand le CAP 222 sera produit, il entrera en directe concurrence avec le CR120 et l'EXTRA 200. Les performances du CAP 222 permettent un taux de roulis élevé de 500 degrés par seconde supérieur à certains monoplaces de compétition comme le CAP 232. Cependant, les performances globales ne seront pas identiques puisque le CAP 222 a un moteur de 200 chevaux contre plus de 300 pour les monoplaces.

Caractéristiques générales

Équipage : 1 ou 2 pilotes
Longueur : 5,89 m
Envergure : 6,71 m
Hauteur : 1,70 m
Masse à vide : 430 kg
Masse typique : 544 kg (compétition voltige),
Masse maximale au décollage : 726 kg (croisière), 635 kg (voltige),
Moteur : 1 x 4 cylindres à plat Lycoming AEIO-360-A1E de 235 ch
Hélices : tripale à pas variable.
Corde à l'emplanture : 1,524 m
Corde au saumon : 0,959 m

Performances

Vitesse à ne jamais dépasser : 415 km/h (220 kts) , jusqu'à 240 kts selon d'autres sources
Vitesse croisière : 259 km/h (140 kt)
Vitesse de décrochage : 107 km/h (58 kt)
Capacité en carburant: 60,6 l limité à 37,8 l en voltige, 212 l (réservoirs optionnels dans les ailes)
consommation: 40 à 60 l/h
Facteur de charge: +/-10g
Taux de roulis: >400°/s

Source: Wikipedia

Événements avec CAP 222