Politique d'utilisation des cookies (plus d'info) En continuant vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.
BREGUET XIV F-POST
Partager
Lien copié dans le presse-papiers
Une erreur s’est produite au moment de copier de lien. Veuillez recommencer.

Le Breguet 14 était un biplan français utilisé pendant la Première Guerre mondiale comme avion de reconnaissance et comme bombardier. Il reste surtout célèbre pour avoir participé à l’épopée de l’Aéropostale aux mains de pilotes comme Mermoz, Daurat, St Exupéry et Guillaumet. Il s’agit ici de la reconstitution contemporaine à l’identique d’un de ces appareils.

Ce Breguet XIV est l'unique appareil de ce type en état de vol au monde.Il a été entièrement reconstruit en région Toulousaine entre 1992 et 2003, par un groupe de passionés incluant le support d'Industriels Aeronautiques et d'écoles d'ingénieurs locales, regroupés au sein de l'Association Breguet XIV.  Il effectua son premier vol en Décembre 2003 et sa certification fût obtenue en septembre 2009. Fidèle à l’engagement qui a donné sens à sa construction, le Breguet 14 a effectué en septembre 2010, le parcours historique de «La Ligne», de Toulouse à Cap Juby, vol commémoratif organisé par l’Association BREGUET XIV, en hommage aux pionniers des Lignes Latécoère, Il atterit à Cap Juby le 23 septembre 2010 avant de revenir en vol à Toulouse début octobre. L'Asscoiation Breguet XIV continue d'assurer l'entretien de l'appareil et assure ses présentations en vol à travers la France.

Le 21 novembre 1916, sur le terrain de Villacoublay où sont installés ses ateliers de construction aéronautique, Louis Breguet effectue le premier vol du Breguet "Type AV', première version du prototype qui annonce le Breguet "Type XIV", avion dont son concepteur, constructeur et pilote, n'imagine pas alors l'exceptionnelle carrière militaire puis civile. Vingt-six ans seulement ont passé depuis que Clément Ader, à bord de son avion I, qu'il baptisa "Eole", réussit en 1890, le premier au monde, à s'élever du sol sous la seule action de sa force motrice autonome embarquée et treize seulement depuis que les frères Wright ont effectué, en 1913 aus Etats-Unis, le premier vol mécanique officiel retenu par l'histoire.

Breguet XIV militaire

L'avion militaire de la Première Guerre mondiale
Le 21 novembre 1916, à Villacoublay, Louis Breguet effectue le premier vol du prototype du Breguet XIV, porteur d’innovations technologiques comme l'emploi du duralumin pour la structure.
Avion de bombardement (B2) et de reconnaissance (A2), le Breguet 14 est commandé par l'armée française et engagé au combat en septembre 1917. Il a notamment équipé 71 escadrilles françaises sur le front occidental, 5 en Serbie, 3 en Grèce et 8 en Macédoine.
Les Américains utilisent 147 Breguet 14 B2 au cours de la guerre. Leurs pilotes et leurs bombardiers sont formés à l'école de bombardement Michelin d'Aulnat/Clermont-Ferrand.
Le Breguet 14 B2 se révèle «comme l'un des instruments les plus efficaces pour obtenir la victoire». Au printemps 1918," l'escadre Vuillemin" concourt à briser les offensives allemandes sur la Somme et contribue ainsi largement à la victoire finale en 1918.
Le Breguet 14 a été utilisé par 23 autres pays : Belgique, Brésil, Chine, Tchécoslovaquie, Danemark, Salvador, Finlande, Grèce, Guatemala, Japon, Lituanie, Iran, Pologne, Portugal, Roumanie, Serbie, URSS, Suède, Thaïlande, Turquie, Etats-Unis, Uruguay, Yougoslavie).
Après la guerre, le Breguet 14 fera partie de la force d'occupation en Allemagne. Il sera également utilisé sur les Théâtres d'Opérations Extérieurs, (Indochine, Maroc, Syrie).
En octobre 1920, la force aérienne française du Levant dispose de Breguet 14.
En 1921, Mermoz, engagé volontaire, est affecté à Beyrouth puis à la 54e escadrille. Pilote de Breguet 14, il accomplit 200 heures en missions de reconnaissance, de bombardement et d'évacuation sanitaire. Au retour d’une mission sur Homs, il tombe en panne d’essence et atterrit dans le désert. Mermoz et son mécanicien Bertrand seront secourus, après quatre jours d’errance, par des méharistes. Mermoz fait ainsi sa première expérience du désert en Syrie avant son aventure en Afrique sur La Ligne.
Au lendemain de la guerre, le Breguet 14 sera également associé à l'exploration militaire des itinéraires sahariens et à de nombreux raids et records de distance à travers le monde.
Les derniers Breguet 14 militaires sont réformés en 1932.

Breguet XIV France-Afrique

L’avion civil des premières lignes aériennes internationales (1919 - 1931) 
Après la première guerre mondiale, le Breguet 14, avion d’arme, a muté en avion de ligne.
Tout au long de la décennie qui suivra le premier conflit mondial, le Breguet 14 sera l’appareil le plus répandu dans la flotte aérienne commerciale française.

Les débuts du réseau aérien européen (C.M.A.)
Le Breguet 14 sera étroitement associé à l’essor des lignes aériennes naissantes, sous les couleurs des premières sociétés de transport aérien.
En mars 1919, Louis Breguet crée la Compagnie des Messageries Aériennes (CMA) avec Louis Renault, Louis Blériot, René Caudron, Henri Farman, Robert Morane et Raymond Saulnier. L’objectif de la compagnie est de relier Paris à Lille, Bruxelles, Amsterdam, Londres et Marseille.

Les premiers services postaux entre Paris et Lille en avril 1919, puis vers Bruxelles en août 1919, sont réalisés avec les Breguet 14 de type A2 ou B2 mis à disposition par l’Aéronautique Militaire. Les 25 appareils dont dispose la CMA transportent le courrier et les colis en place arrière ou dans des caissons fuselés placés sous les ailes inférieures.
La CMA utilise également le Breguet 14Tbis pour le transport de passagers sur les services réguliers Paris-Bruxelles-Amsterdam et Paris-Londres.

Sur les Lignes Aériennes Latécoère
Spécialisée dans la fonderie, la construction de wagons et de citernes, la Société Latécoère, installée à Toulouse, obtient de l’Aéronautique Militaire, en septembre 1917, une commande de mille avions d’observation Salmson 2A2. Avec la participation de Marcel Moine et Émile Dewoitine, Pierre Georges Latécoère édifie, au lieu-dit « Montaudran », ce qui sera la première usine de construction aéronautique de Toulouse. À l’armistice, la fabrication des Salmson est définitivement arrêtée, mais Latécoère pense à une reconversion civile des avions militaires rendus disponibles au terme de la guerre.
En visionnaire, il conçoit une liaison postale aérienne France-Afrique avec prolongement jusqu’en Amérique du Sud.
Malgré le scepticisme des autorités françaises, qui estiment le projet utopique, Latécoère marque sa volonté de réaliser l’irréalisable par ce premier vol de reconnaissance qu’il effectue le 25 décembre 1918, de Toulouse à Barcelone.
Le 8 mars 1919, avec le pilote Lemaître, Latécoère décolle de Toulouse pour Barcelone puis Alicante, Malaga, Rabat et arrive à Casablanca le 9 mars 1919 pour un rendez-vous historique avec le général Lyautey, résident général au Maroc.
Cet événement va donner vie et tout son sens à la ligne postale aérienne de la Compagnie Espagne-Maroc-Algérie créée en novembre 1918 et connue sous l’appellation «Lignes Aériennes Latécoère».

Le Breguet 14, outil de La Ligne France-Espagne-Afrique
Le 1er septembre 1919, la liaison régulière Toulouse-Rabat via Perpignan, Barcelone, Alicante, Malaga et Tanger est officiellement ouverte par les pilotes Didier Daurat et Jean Dombray aux commandes de Breguet 14.
En juin 1920, la liaison est prolongée jusqu’à Casablanca.
En octobre 1922, le tronçon Maroc-Algérie (Casablanca-Rabat-Fez-Oran) est ouvert.
La ligne Marseille-Perpignan en jonction avec Toulouse-Casablanca est ouverte en 1924.
Le 1er juin 1925, la ligne Casablanca-Dakar est inaugurée en Breguet 14, avec escales à Agadir, Cap Juby, Villa Cisneros, Port-Étienne et Saint-Louis du Sénégal.

Envergure : 14,36 m
Longueur : 8,87 m
Hauteur : 3,30 m
Vitesse max : 185 km/h

Suivre le Breguet XIV
Web : breguet14.org 
Facebook : @Breguet14 

Source, crédits photos : breguet14


Événements avec BREGUET XIV F-POST