Our cookies policy (more info) . By continuing, we assume your permission to our use of cookies.
FOUGA CM-170 MAGISTER
Share
Link copied to clipboard
An error occured while copying the link. Please try again.

L'Aérospatiale-Potez-Fouga CM170 Magister est un avion à réaction subsonique conçu en France au début des années 1950, et initialement destiné à l'entraînement des pilotes militaires. Reconnaissable à son empennage arrière en « V » (dit « papillon »), il a été fabriqué à un millier d'exemplaires et utilisé par une vingtaine de pays. De nombreux exemplaires sont toujours en service au début du XXIe siècle.
Grâce à ses capacités, le Fouga Magister a été adopté comme avion de voltige de plusieurs patrouilles acrobatiques, dont la fameuse Patrouille de France qui l'a utilisé pendant 24 ans (de 1956 au ).

Carrière

En France, le Fouga Magister fut mis en service en 1956 et les livraisons se poursuivirent jusqu'en 1970. L'avion était utilisé pour l'entraînement, mais aussi comme avion de liaison. Progressivement remplacé à partir de 1984, le Fouga fut définitivement retiré du service en 1996. De son côté, la marine nationale française avait reçu 28 Zéphyr entre et , et réforma les derniers exemplaires en 1994.
En Allemagne de l'Ouest, le Fouga Magister fut construit sous licence par Flugzeug-Union-Süd (fusion des constructeurs Messerschmitt et Heinkel). Les 22 premiers exemplaires furent assemblés à partir de pièces fournies par Potez, les autres intégralement construits sur place. Les livraisons à l'armée de l'air allemande se firent de 1958 à 1961.
En Finlande, la firme Velmet construisit aussi le CM-170 sous licence.
La Belgique reçut 45 Fouga Magister entre et , dont une partie fut initialement basée au Congo belge (base de Kamina). Ils furent utilisés pour l'entraînement jusqu'à l'arrivée de l'Alpha Jet, au début des années 1980. Une partie des avions furent alors vendus d'occasion, seuls une vingtaine étant conservée pour des missions de liaison et pour permettre aux pilotes en état-major de faire leur quota annuel d'heures de vol. En 2006, il ne restait cependant plus que 6 Fouga en état de vol et l'avion fut finalement officiellement retiré du service en janvier 2017. Le Katanga rebelle acquit un temps 3 exemplaires.
En Israël, le Fouga Magister était désigné Tzukit. 80 exemplaires furent construits localement, dont une quinzaine à partir de pièces fournies par Potez. Les livraisons commencèrent en 1960. En 1967, juste avant la guerre des Six Jours, les avions furent armés et équipés de sièges éjectables. Ils reprirent ensuite leur mission initiale d'entraînement. Au début des années 1980, des signes de fatigue de la structure furent détectés, et un programme de révision et de modernisation dut être lancé. Confié à Israël Aircraft Industries, il se déroula de 1983 à 1986.

Caractéristiques techniques

Constructeur : Aérospatiale-Potez
Rôle : Avion d'entraînement et d'attaque au sol
Premier vol : 23/07/1952
Mise en service : 1962
Nombre d’ex. construits : 1 009
Moteur : Turboméca Marboré II ouVI
Nombre :  2
Type : turboréacteur sans post combustion
Poussée unitaire :  392 kgp ou 480 kgp
Envergure : 12,12 m
Longueur : 10,06 m
Hauteur : 2,80 m
Surface alaire : 17,30 m²
Masse à vide : 2 150 kg
Masse maximale : 3 200 kg
Vitesse maximale : 715 km/h (Mach 0,7)
Plafond : 11 000 m
Vitesse ascensionnelle : 1 020 m/min
Rayon d’action : 925 km

Crédits photos : Patrouille Tranchant, Spot'Air

Events with FOUGA CM-170 MAGISTER