Our cookies policy (more info) . By continuing, we assume your permission to our use of cookies.
BROUSSARD MH1521
Share
Link copied to clipboard
An error occured while copying the link. Please try again.

Le Max-Holste MH-1521 Broussard conçu par l'ingénieur Max Holste, était un avion de liaison et d'observation, extrapolé du MH-152, monoplan à aile haute haubanée entièrement métallique, qui connut un vif succès tant auprès des civils que des militaires. Cet appareil particulièrement robuste, pouvant opérer à partir de terrains non aménagés, peut être classé dans la catégorie des avions ADAC. Son concurrent était, à l'époque, le De Havilland Canada DHC2 Beaver, auquel il était assez similaire. 396 Broussard (dont 47 MH-1521C civils) furent produits à Reims.
La fiabilité, la maniabilité, la robustesse, le peu d’entretien nécessaire et la polyvalence du Broussard le destinèrent à une grande variété d’usages, tant civils (dans le domaine agricole ou le loisir et le sport) que militaires : liaison, avec 6 sièges de passagers ; poste de commandement volant, avec un équipement radio ; observa-tion, avec appareils photos embarqués; sanitaire, avec une ou deux civières; mitrail-leur, avec arme automatique MAC 52; lance-grenades, ou largage de parachutis-tes.
Il fut par conséquent employé de manière intensive et avec toute satisfaction au cours de la guerre d’Algérie.
La production du Max Holste MH.1521 Broussard cessa le 6 décembre 1961 avec un total de 378 exemplaires, dont 47 civils qui obtinrent un grand succès au service d’utilisateurs français ou étrangers. Les autres, tout aussi appréciés, furent employés par l’Armée de l’Air (de 1956 à 1987), l’ALAT (de 1957 à 1993), quelques-uns par la Marine (de 1957 à 1970), et par la DGA, dernier utilisateur d’état, à partir de 1968. Par ailleurs, une cinquantaine fit carrière dans les armées de divers pays, essentiellement africains.

Crédits photos : ©Patrick Lahaye, Spot'Air

Events with BROUSSARD MH1521